vendredi 4 mars 2016

Les flammes de Whidbey d'Elizabeth George

Les flammes de Whidbey d'Elizabeth George, Presse de la Cité


La quatrième de couverture: Voilà un an que Becca s'est installée sur l'île de Whidbey, après avoir fui son dangereux beau-père. Elle espère toujours des nouvelles de sa mère, partie chercher un endroit où elles pourraient, ensemble, tout recommencer. En attendant, elle mène une vie normale de lycéenne avec Derric, son petit copain, et Jenn, sa meilleure amie. Une vie normale, ou presque. Depuis quelques semaines une série d'incendies criminels fait rage et la jeune fille a des soupçons sur l'identité du coupable. Mais, pour obtenir des preuves suffisant à son arrestation, elle va devoir apprendre à mieux contrôler son pouvoir, qui semble prendre une direction inattendue : elle entendait jusque-là des « murmures », elle a maintenant des visions...

Ce que j'en pense: Enfin de retour pour une petite chronique livresque! Pour aujourd'hui, je vous présente Les flammes de Whidbey d'Elizabeth George. Ce livre m'a gentiment était envoyé par les éditions des Presses de la Cité que je remercie.
Ne vous fiez pas à sa couverture un peu cliché, ce livre est tout sauf ennuyeux.
L'intrigue d'abord... Bon, j'avoue, j'ai vite découvert que le livre que j'avais entre les mains était le troisième tome d'une série que je ne connaissais pas. Heureusement, grâce à l'habileté de l'auteure et à mon intelligence supra- naturelle (Oh?! Mes chevilles enflent!), je n'ai eu aucune difficulté à comprendre l'ensemble de l'histoire. Alors grosso modo, Becca est une jeune ado qui entend des "murmures", qui a fui son beau père et s'est réfugiée dans la ville de Whidbey. L'intrigue commence lorsque une série d'incendies se déclare. Cette vague de feu coïncide avec l'arrivée de trois personnes (bizarre, bizarre....). Bref, vous aurez compris qu'il s'agira ici de savoir qui met le feu et pourquoi.
L'intrigue est sympa mais sans grand rebondissement comme j'aime. Le rythme global est plan plan. J'ai bien senti que la grosse intrigue générale (celle qui se poursuit sur tous les tomes) n'avait pas beaucoup avancé. C'est donc un récit plutôt pépère mais où on ne s'ennuie pas.
Ce que j'ai préféré dans ce livre, ce sont les personnages plus que l'intrigue en général. Ils sont plutôt nombreux et ce sont en majorité des ados. J'ai aimé suivre leurs états d'âmes et rentrer dans leurs petites têtes. Les personnages sont très attachants. Bizarrement, ce n'est pas Becca qui m'a le plus séduite mais Seth son meilleur ami.
Au niveau stylistique, l'écriture est très agréable et le roman donne envie de lire les tomes précédents et suivants. L'auteure dissémine subtilement des informations à propos des "murmures" qu'entend Becca mais sans trop en dire. Elle nous met en appétit, nous appâte mais ne nous dit rien de plus, ce qui est un peu frustrant tout de même.
Vous l'aurez compris, ce livre fait amplement son job en étant agréable et divertissant. Je ne suis néanmoins pas sûre qu'il marquera mon esprit.

Bref: Une lecture agréable mais sans réel plus.

Je remercie Presses de la Cité pour sa confiance. 

mercredi 30 décembre 2015

Zone de non- droit d'Alex Berg

Zone de non-droit d'Alex Berg, Babel Noir

Ce que j'en pense: Ce livre que j'ai reçu à l'occasion de Masse Critique sur Babelio, sonne de façon tragique avec les récents événements de notre actualité.
En effet, l'action prend effet à Hambourg où Valerie Weymann, une jeune avocate allemande, se fait arrêter car elle est suspectée d'avoir commis des attentats. Supposée comme complice de cet acte abominable elle va traverser un véritable cauchemar pour prouver son innocence.
Comme vous l'aurez compris ce roman fait un triste echo aux attentats du 13 novembre d'autant que dans l'intrigue de ce thriller, un autre attentat est commis juste avant un grand congrès mondial sur le climat.
Une action qui est donc au top et nous tient en haleine jusqu'au bout.
L'intrigue est porté par un personnage principal féminin d'un grand charisme. Valerie Weymann fait preuve d'une grande force de caractère et subit des choses peu soutenable pour la plupart des êtres humains. Certaines scènes m'ont vraiment mises mal à l'aise et d'autres m'ont légèrement données la nausées. pourtant je suis plutôt une adepte du genre mais là j'avoue que ça balance du lourd.
L'écriture de l'auteur est agréable même si je trouve que par moment les différents passages entre les points de vue des personnages est brouillon et mène à la confusion.
Bref: Un bon thriller.

mercredi 23 décembre 2015

Frenchman de Prugne

Frenchman de Prugne, Daniel Maghen

Ce que j'en pense: Frenchman met en scène l'histoire d'Alban qui doit aller se battre en Amérique. Arrivé sur place, parce qu'il défend un noir maltraité, sa tête est mise à prix. Heureusement, il rencontre Toussaint Charbonneau un trappeur français qui va changer sa vie.
L'histoire est tout simplement passionnante, c'est une vraie épopée dans l'Amérique du temps de Bonaparte. J'ai adoré suivre le personnage d'Alban auquel je me suis très vite attachée.
Le personnage de Toussaint quant à lui a un charisme magnétique. J'ai aimé découvrir les indiens et leur façon de vivre.
L'écriture des dialogues est agréable. Les illustrations sont sublimes. Il y a une grande documentation qui a a été faite et cela se voit. Le moindre petit détail compte. J'aime beaucoup les couleurs et l'atmosphère qui se dégagent de cette BD. C'est un véritable plaisir pour les yeux.

Bref: Une lecture au top!

Un petit aperçu:






Cette semaine chez